Vadrouilles Attentives

Faire avec le froid et l'humidité

La journée

💡 Si au moment de partir la météo est vraiment mauvaise, si possible décaler son départ. Pas besoin d'être maso non plus 🙂 Dans les Ardennes au mois de décembre 2023 je suis par exemple passé à côté du gros de la pluie en partant une demi-journée plus tard.

đź‘•  En marchant j'ai Ă  90% du temps un veste de pluie/coupe-vent respirante sur le dos, et si je fais une pause c'est doudoune aussitĂ´t.
đź‘–  Je porte un legging thermique sous mon pantalon. En cas de grosse pluie, je sors le pantalon de pluie, mais gare Ă  l'effort car ça tient vite très chaud.

Avec le matériel de base, celui pour la photo/vidéo, la nourriture pour plusieurs jours, de l'eau, en moyenne je porte une quinzaine de kilos. Porter ce poids consomme davantage de calories, le corps dégage ainsi plus de chaleur, il est ainsi difficile d'avoir froid tant que l'on marche.

Il faut être vigilant sur son allure en montée pour transpirer le moins possible, et porter une première couche (celle qui est la plus proche du corps) qui gère bien l'humidité. Typiquement cela peut-être un t-shirt avec un mélange de mérinos, surtout pas de t-shirt en coton qui ne séchera jamais une fois arrivé au bivouac.

Bivouac hivernal dans le Morvan<br>
Bivouac hivernal dans le Morvan

La nuit

  • Couverture de survie sous la tente pour isoler de l'humiditĂ© (pas indispensable je pense, surtout psychologique 🙂)
  • Matelas qui isole bien (bonne R-value)
  • Bivy pour couper encore l'humiditĂ© et gagner quelques degrĂ©s. Il s'agit d'un sursac de couchage, la partie infĂ©rieure est Ă©tanche, la partie supĂ©rieure est respirante. J'ai fait le mien Ă  la machine Ă  coudre. 🙂
  • Duvet avec une tempĂ©rature de confort de 0° (que j'ai Ă©galement fait Ă  la machine Ă  coudre, avec une garniture synthĂ©tique, c'est moins compact mais aucun animal n'est maltraitĂ©).
  • Une paire de chaussettes chaudes, toujours sèches car rĂ©servĂ©es au bivouac.
  • Ne pas se mettre au lit en ayant froid, faire quelques squats/etc si besoin.

Bonus pipi : la vessie pleine entraîne une déperdition de chaleur, et vole du temps de sommeil car on rechigne à y remédier. (Navré c'est beaucoup plus simple pour les hommes... mesdames, creuser du côté du pisse-debout ?) Une bouteille plastique dédiée pour uriner la nuit sans avoir à sortir de la tente c'est bien pratique (et les plus confiants en l'étanchéité de leur bouteille peuvent même l'utiliser comme bouillotte...)

Bivouac par 0° dans les Vosges<br>
Bivouac par 0° dans les Vosges

Protéger l'électronique

Pendant la journée, les batteries en rab sont dans un pochon étanche (avec le petit sachet de sel qui va bien) dans la poche de mon pantalon, bénéficiant ainsi d'un peu de chaleur corporelle.

La nuit, j'enlève aussi les batteries des appareils et les place dans mon duvet, ainsi que le téléphone (qui est en mode avion).

J'espère que ces quelques éléments te serviront 🙂 Si tu as d'autres questions n'hésite pas à me contacter sur instagram.